Le cinéma cubain offre une pléthore de films passionnant, ce qui en fait une une occasion unique de connaître Cuba en dehors de ses frontières. Le cinéma cubain traite le plus souvent de thématiques sociales cubaines, ce qui permet au spectateur une immersion unique dans la vie quotidienne des cubains.

Dans cet article, j’aimerai partager avec vous les films qui m’ont les plus marqués et que j’ai le plus aimé du cinéma cubain. Vous pourrez en trouver certains en streaming sur internet. De nombreux autres films cubains en dehors de ma liste sont également d’une très bonne qualité.

Si vous êtes en voyage à Cuba, je ne saurais trop vous recommander d’aller voir une séance dans une des nombreuses salles de cinéma de La Havane. Dans une salle mythique comme le Yara ou dans un multiplexe comme le Multiciné Infanta ou le ciné La Rampa, vous pourrez voir des films cubains ou étrangers, tous en VO et vibrer à l’unisson avec les autres spectateurs cubains. La place de cinéma varie entre 10 cup (0.50 cts) pour les films en 2D et 30 cup (1.50) pour les films en 3D, ce qui en fait certainement les entrées les moins chères de la planète! Vous trouverez une liste des cinémas dans l’onglet “Sortir à La Havane” de ce site.

Durant l’année, il y a de nombreux festivals de cinéma à La Havane tels que le Festival international du nouveau cinéma latino-américain (en décembre) ou le Festival du ciné français à Cuba (en avril).

Les films cubains à voir absolument

“Fresa y Chocolate”

Fresa y Chocolate (Fraise et Chocolat) est LE film culte du cinéma cubain. Sorti en 1993, il raconte l’histoire de Diego, homosexuel cubain cultivé et David, étudiant universitaire hétéro et militant communiste. Ce film a reçu de nombreux prix. Son titre est inspiré des parfums de glace fraise et chocolat, que Diego et David consomment durant plusieurs scènes tournées dans la mythique Coppelia de La Havane, parque dédié aux crèmes glacées.

“7 días en La Habana”

7 días en La Habana (7 jours à La Havane) est un film de 2012, réalisé par Benicio del Toro. De nombreuses personnalités connues font parties du Casting, dont Emir Kusturica qui joue son propre rôle, Alexander Abreu chauffeur dans le film, mais grand musicien de jazz cubain dans la vraie vie ou encore Elia Suleiman, réalisateur et acteur palestinien qui joue aussi son propre rôle. Le film est composé de sept chapitres qui racontent chacun une journée de la semaine à travers le quotidien d’un personnage différent, à La Havane.

“Ultimos días en La Habana”

Ultimos días en La Habana (Derniers jours à la Havane) est un film de 2016 qui raconte l’histoire de Diego, un cubain qui est en train de mourir du SIDA à La Havane, avec tout ce que cela implique. Un film mélancolique et joyeux à la fois.

“Fatima o el parque de la Fraternidad”

Fatima o el parque de la Fraternidad (Fatima ou le parque de la Fraternité) est sorti en 2016 et qui raconte l’histoire de Manolito, né en province et qui a immigré à La Havane. La vierge de Fatima lui est apparu lorsqu’il était enfant. A La Havane, Manolito tombe amoureux de Vaselina, qui l’amène à se travestir et à commencer une nouvelle vie dans le monde du spectacle et de la prostitution. Le parque de la Fraternidad est un parc qui se situe à la frontière de Centro Habana et La Habana vieja (non loin de notre casa particular).

“Vestido de Novia”

Vestido de Novia (Habillé de fiancée) est un film dramatique de 2014 qui raconte l’histoire d’une infirmière de La Havane dont la vie est secouée par un fait surgit de son passé. Elle ne se sent plus conforme avec la vie qu’elle mène et retourne chanter dans la chorale masculine dans laquelle elle travaillait avant de connaître son mari. Quand le secret est révélé, mari et femmes se retrouvent exposés au machisme et au patriarcat de la société cubaine.

“Viva”

Film sorti en 2015. Dans un quartier populaire de La Havane, Jesús, un jeune homosexuel effacé et sans le sous, travaille comme perruquier au Palermo Cabaret, où se produisent des transexuelles. Ému par la beauté des travestis, il rêve de monter sur scène et passe une audition auprès de son patron et père spirituel, Mama. Sa timidité lui fait rater sa première prestation, d’autant qu’il est agressé en plein spectacle par inconnu.

“Estéban”

Film de 2016 qui raconte l’histoire d’Estéban, un enfant de 9 ans qui découvre par hasard son talent inné pour la musique, particulièrement le piano. Malgré les difficultés qui se mettent en travers de son chemin, sa persévérance transformera son monde et les personnes qui l’entourent. La direction musicale du film est menée par le fameux musicien cubain Chucho Valdés.

“Yuli”

Film sorti en 2018 qui retrace la vie du danseur cubain Carlos Acosta, légende de la danse et premier danseur noir à interpréter des rôles de ballets réputés, originalement écrits pour des blancs. Le film raconte son enfance pauvre à La Havane, jusqu’à l’âge adulte et comment il en est arrivé à être un danseur étoile.